Séverine,

Aide-soignante

« On se sent utile, et on nous donne beaucoup par des gestes d'amour et de tendresse. »

Sylvie

Éducatrice de Jeunes Enfants en MECS

« C'est un plaisir de voir le parent découvrir son enfant autrement. »

Maggy

Infirmière en EHPAD

« La partie la plus importante du soin en gériatrie, c'est le soin relationnel. »

Marion

Assistante sociale en Résidence Sociale Jeunes

« Certains jeunes ont besoin d'un petit tremplin, d'autres d'un véritable refuge pour se reposer. »

Accueil Nos établissements L’aide sociale à l’enfance Maison d’Enfants St Victor – Merville

Maison d’Enfants St Victor – Merville

Contact

40, Rue Victorine Deroide
59660 Merville

Tél: 03 28 42 98 70
Fax: 03 28 48 30 47
Email: me.merville@tempsdevie.fr

Géolocalisation

Accueil : enfants et adolescents, internat, accueil de fratries, accueil modulé

Capacité : 61

Âges : 6 à 18 ans

Type : MECS (Maison d'Enfants à Caractère Social)

Présentation

La maison d’enfants Saint-Victor accueille 61 enfants sur deux sites situés à Merville:

  • Une grande maison Rue Victorine Deroide composée de 3 unités de vie :
    • « Les Moussaillons » pour les petits de 6 à 8 ans,
    • « Galaxie » de 8 à 14 ans
    • « Les Ados » à partir de 15 ans organisée via un parcours d’accession à l’autonomie en passant d’un collectif, de la semi-autonomie et de l’autonomie.
  • Une unité de vie Rue Thiers « L’annexe » pour les enfants de 6 à 14 ans.

La Maison d’enfants est entourée d’un grand parc verdoyant propice aux jeux d’extérieur.
La campagne environnante permet aux jeunes d’accéder à des espaces, à un rythme et une vie apaisée, tout en restant proches de villes de moyenne importance. Le tissu associatif y est dense (centre socio culturel, cinéma, clubs de sports et de loisirs, médiathèque, etc...), et l’accès au soin aisé (Centre médico pédagogique, infirmières libérales, orthophonistes).

Les +

  • Accueil de fratries
  • Petit collectif en unité de vie
  • Accueil modulé
  • Séances intergénérationnelles de Médiation animale

 

Le projet d’accompagnement

Les projets d’accompagnement personnalisés sont co-construits avec l’enfant et sa famille, et s’appuient notamment sur des temps de paroles, des prises en charges spécialisées à l’extérieur, un travail en réseau avec les partenaires sociaux, médicaux, thérapeutes, parrainage…

La maison est un cadre contenant pour l’enfant mais demeure ouverte sur l’extérieur.

Elle propose pour chaque enfant un mode de vie épanouissant, en appui sur des valeurs de respect et de prise en compte de la parole.

Pour la préparation à la majorité et à la sortie de l’établissement, des expériences de vie quotidienne en faveur de l’autonomie sont formalisées dans le Projet d’Accompagnement Personnalisé de chaque jeune, en réponse aux besoins et en fonction des capacités personnelles. Le travail sur l’insertion consiste, à l’interne, à assumer un mode de vie harmonieux et responsable, dans le respect de soi-même, des autres et des lieux. Il se poursuit naturellement à l’extérieur avec un comportement adapté et le développement des capacités à se débrouiller, travailler, cuisiner, occuper son temps libre, savoir vivre en société, faire ses courses, etc... Un « référentiel insertion » sert de guide pour les jeunes et les professionnels.

 

Les principaux partenaires

  • Les établissements scolaires de Merville, des environs, et leurs équipes pédagogiques.
  • Les services sociaux : UTPAS, services d’AEMO, DTPAS, lieux de parentalité…etc.
  • Centres de loisirs municipaux (Merville, La Gorgue), clubs de sport, médiathèque, organismes de colonies de vacances
  • S.E.S.S.A.D (Service d'Éducation Spéciale et de Soins à Domicile) « Grain de Sel »
  • Centre social, Maison de retraite
  • Mission Locale, Pôle Emploi, mairie, entreprise
  • Médecins, Hôpitaux, CMP

 

Infos pratiques / Contact

Directrice : Emilie VAN-BOUVELEN

40, Rue Victorine Deroide
59660 MERVILLE
Tél: 03 28 42 98 70
Fax: 03 28 48 30 47
Email: me.merville@tempsdevie.fr

Témoignages

« Je suis arrivé à la maison Saint-Victor en mai 2015. Je venais de la République Démocratique du Congo, j’avais alors 15 ans. J’ai été bien accueilli à la Maison Saint-Victor. J’ai pu tout de suite entrer au collège en 3ème. Aujourd’hui je suis bien intégré. J’ai pu perfectionner mon français grâce au soutien scolaire de la maison d’enfants et aux éducateurs. J’ai appris l’autonomie d’abord dans l’unité de vie Ados puis au studio. Au club de foot de La Gorgue, je suis reconnu pour être un bon élément. J’ai obtenu mon CAP Installations sanitaires en juin 2017 en suivant la formation de l’EPIL et j’entame aujourd’hui, un apprentissage en BAC PRO avec une entreprise mervilloise qui m’a embauché au vu de mes bons bulletins scolaires. Mon projet est d’aller vivre en autonomie en Foyer de Jeunes Travailleurs. Mon séjour à la maison Saint-Victor m’a fait grandir et m’a appris beaucoup de choses ; cela restera une étape importante de ma vie. »

Osée K, 17 ans et demi

Témoignages

« Je suis à la maison d’enfants depuis trois mois mais j’ai déjà été accueillie quand j’avais 10 ans. Aujourd’hui j’ai quinze ans. Ce que j’apprécie le plus, c’est les éducateurs parce qu’ils sont cools avec nous : on fait des activités, ils sont de bonne humeur, on peut se confier à eux. Je pense que la maison d’enfants va me permettre de progresser, de m’en sortir dans la vie. J’espère aller vivre dans l’unité de vie Ados pour ne plus être avec des petits et avoir plus de responsabilités. »

Mathilde W, 15 ans

Témoignages

« J’aime bien mon travail. Pour moi, la rigueur est importante. Avec certains jeunes qui viennent me questionner,  je peux travailler le sens des responsabilités et la valeur de l’argent, par exemple pour un jeune qui doit rembourser quelque chose qu’il a cassé. Dans les bureaux, l’ambiance est bonne, nous travaillons dans un esprit d’équipe et d’entraide. Les contraintes budgétaires et la masse de travail n’altèrent pas cette ambiance ; au service comptabilité, malgré tout cela, avec une bonne organisation, je réussis à travailler avec sérénité.  De plus, au-delà des tâches qui m’incombent, je peux prendre des initiatives pour améliorer le fonctionnement. On peut aussi apporter de nouvelles idées, changer les façons de faire, si cela a du sens ou pour gagner du temps, voire de l’argent. »

Christel BOULINGUIEZ, adjointe d’économat

Témoignages

« Passionné par mon métier d’éducateur spécialisé, j’ai la chance de travailler à la maison Saint-Victor et pour une association qui défendent de véritables valeurs humaines empreintes de respect et de tolérance. Grâce à la relation d’aide, elles tendent à soutenir et favoriser le meilleur qui se trouve en chacun.

Au travers de ces différentes valeurs, j’assure ma mission en accompagnant des adolescents dans leurs parcours de vie, en partageant avec eux les moments importants de la vie.

Si, parfois, tout n’est pas facile, l’espoir demeure mon moteur. Ma volonté est d’y arriver coûte que coûte grâce à la relation individuelle, au rôle d’éducateur-garant, et de permettre au jeune de développer ses capacités et compétences. Il est important de lui permettre d’avoir confiance en lui afin qu’il atteigne les objectifs du projet d’accompagnement personnalisé qu’il s’est fixé.

Je cherche à apporter une dynamique, une énergie.

Il m’a toujours semblé important de ne rien lâcher, de croire en l’humain, en l’autre. »

Emmanuel MARTIN, éducateur spécialisé

Témoignages

« A la maison d’enfants, l’association Cogite Atout anime un atelier pédagogique et culturel afin de répondre aux besoins des « mineurs non accompagnés ». Ces jeunes travaillent le français oral et écrit et échangent à partir de supports variés (articles de journaux, jeux de vocabulaire, contes…) Ils se remettent en situation d’apprendre, ce qui a été mis entre parenthèses durant leur voyage. L’association les fait participer à des opérations nationales telles que la Semaine de la Fraternité, le Printemps des poètes… Elle leur propose des sorties-rencontres : cuisines du monde, concerts… »

Bénévole, Doriane L. (Cogite Atout)

Retour en haut de page